L’opposant Martin Ziguélé dit « craindre pour sa vie »

Martin Ziguélé – Homme politique centrafricain

C’est dans un communiqué de presse datant du 12 juillet 2022,

que la nouvelle a été rendue officielle par l’avocat de l’opposant Martin Ziguélé,

ancien candidat à la présidentielle et ancien soutien du président Touadera de 2016 à 2020.

Selon Maitre Manguéréka, conseil de Ziguélé,

son client serait suivi dans tous ses déplacements dans la ville de Bangui.

« Martin Ziguélé, président du MLPC, constate qu’il est effectivement suivi dans tous ses déplacements et actes, à tel enseigne qu’il craint pour sa vie. »

Me Manguéréka

Manoeuvre de Didacien Kossimatchi ?

Dans son communiqué de presse,

l’avocat pointe du doigt les multiples communiqués de Didacien Kossimatchi,

un fervent soutien du régime en place, qui appelle officiellement à la traque de certains opposants qu’il qualifie de :

« criminels et putschistes en col blanc. »

Selon l’avocat de Martin Ziguélé,

Kossimatchi incite à la haine et à la violence contre son client.

« Monsieur Kossimatchi a ordonné à ses partisans de filer monsieur Ziguélé, d’assiéger son domicile, et de le menotter » poursuit-il.

Il met donc en garde et envisage de prendre des mesures.

 » Nous nous réservons le droit de porter plainte devant la jurisdiction compétente, et prenons à témoin l’opinion nationale et internationale, de tout ce qui adviendrait à l’intégrité physique de Monsieur Ziguélé. »

Comme guise de réponse à Maitre Manguéréka,

Le Mercredi 13 juillet 2022,

la plateforme Galaxie Nationale dirigée par Didacien Kossimatchi,

publie un communiqué dans lequel, quelques lignes sont destinées à l’avocat de Martin Ziguélé :

 » Nous mettons en garde Maitre Olivier Manguéréka, conseil du prisonnier en sursis Martin Ziguélé, et lui promettons aussi le même traitement réservé à son client, en son cabinet où à son domicile. »

Didacien Kossimatchi

Il est à noter que,

cela se déroule dans un contexte où le médiateur de la République,

a annoncé que son institution s’inscrivait dans la lutte contre les discours de haine dans le pays.

Rejoignez notre liste d’abonnés