Touadera relève Darlan de la Cour Constitutionnelle

Danièle Darlan

il est 11 heures du matin ce mardi 25 octobre 2022, lorsque l’annonce lue sur les ondes de la radio nationale centrafricaine tombe comme une bombe dans l’opinion.

Un décret présidentiel relevant exclusivement les magistrats Danièle Darlan, présidente de la Cour Constitutionnelle (CC), et Trinité Bango Sangafio, membre de l’institution.

Motif : empêchement définitif relatif à leur mise à la retraite.

« Le conseil des ministres entendu décrète : sont et demeurent rapportées, les dispositions du décret du 22 mars 2017, entérinant la désignation des membres du Bureau de la Cour constitutionnelle, en ce qui concerne exclusivement Madame Danièle Darlan, pour empêchement définitif. Le reste sans changement »

Décret officiel

Le 22 octobre 2022, des milliers de centrafricains marchaient dans plusieurs villes du pays, réclamant un referendum constitutionnel.

À Bangui, les organisateurs de cette marche nationale remettaient en mains propre au chef de l’Etat, un mémorandum dans lequel,

ils demandaient expressément que ce dernier rapporte la nomination des membres de la CC, et convoque un référendum dans un délais de 30 jours.

Par ce décret signé le 24 Octobre 2022 mettant fin aux fonctions de celle qu’on surnomme « Dame de fer »,

le président Touadera vient de tourner la page Darlan à la tête de la plus haute institution judicaire de la RCA.

Rejoignez notre liste d’abonnés