Désiré Erenon se lance à la conquete du pouvoir

Facebooktwitter

Le verbe est haut. La culture considérable. Le style dynamique.

Dominique Désiré Erenon, l’ancien Directeur de cabinet du Premier ministre Firmin Ngrebada,

a résolu de se lancer à la conquête du pouvoir en Centrafrique.

Une initiative audacieuse que ce Docteur en droit public et constitutionnaliste,

compte concrétiser avec son nouveau parti politique crée le 25 juillet 2021,

Marche pour la démocratique et le Salut du Peuple (MDSP).

Connu pour son expertise en droit très respectée, un raisonnement politique affuté, et des prises de positions pertinentes,

Ce quadragénaire fait ses premières armes politiques au sein du parti MLPC aux côtés de Martin Ziguélé.

Il deviendra successivement chargé de mission en matière des affaires juridiques à l’Assemblée nationale sous Meckassoua,

puis directeur de cabinet à la primature sous Ngrebada avant de démissionner de ses fonctions.

A quelques mois de l’élection présidentielle, il est nommé Directeur National Adjoint de l’ancienne Présidente de Transition Catherine Samba Panza, alors candidate à l’élection présidentielle et législative.

Erenon lui-même briguera la députation. Tous deux connaitront le même sort : une défaite.

Cependant, le jeune constitutionnaliste centrafricain n’en démord pas.

Combatif, il aspire à donner un nouveau souffle à la démocratie, en rassemblant les centrafricains pour construire un État de droit dans lequel,

les jeunes et les femmes du pays et de la diaspora, joueront un rôle primordial dans le débat politique national et les instances de la République.

Le parti MDSP est d’obédience social-démocrate et a pour vision :

  • La restauration la sécurité et de l’autorité de l’État
  • La réconciliation nationale et la cohésion sociale
  • La bonne gouvernance et une démocratie participative.
  • Casser les inégalités des genres et donner à la jeunesse et à la femme toute leur place dans les prises de décisions pour le développement du pays.

Certainement Désiré Erenon a décidé de peser de tout son poids sur l’échiquier politique centrafricain.

Bonne chance à lui, et à toute l’équipe du parti Marche pour la démocratique et le Salut du Peuple (MDSP)

Rejoignez notre liste d’abonnés

Un commentaire

Laisser un commentaire