Investir en Centrafrique: 4 secrets pour réussir votre projet

Facebooktwitter

Savez-vous pourquoi certains réussissent à investir en Centrafrique sans échouer et que d’autres non ?

Eh bah c’est tout simple, et cela tient en quatres raisons.

C’est ce que nous nous allons partager avec vous dans cet article.

Vous avez surement déjà eu une idée de projet que vous avez partagé avec votre entourage.

Parents, amis, partenaires d’affaires, ou collègues de travail.

Plusieurs vous ont sans doute encouragé, tandis que la plupart vous ont certainement dit

« C’est dangereux, y a trop de risques, ça vaut pas la peine le pays est trop instable, tu vas tout perdre. »

Et là que s’est-il passé ? Vous avez pris peur et vous avez avorté votre projet.

C’est compréhensible, et vous savez pourquoi ?

Parce ce que comme vous, ces personnes ne savent pas comment investir en Centrafrique,

en minimisant les risques d’échec et se garantir un succès sur le long terme.

C’est donc tout à fait normal qu’elles n’osent pas prendre de risque,

et vous recommande d’en faire autant.

Cependant, ne vous inquiétez pas, si vous tenez vraiment à votre projet, il existe une solution pour vous aider.

Une méthode axée sur 4 conseils pour réussir votre investissement en Centrafrique.

Alors vous êtes prêts ? Allons-y !

Bien étudier le marché centrafricain

Certains business qui marchent bien dans un pays, feront un flop dans d’autres.

Certes, la Centrafrique regorge d’opportunités d’affaires à fort potentiel,

mais cela ne doit pas vous empêcher d’effectuer une sérieuse prospection avant de vous lancer.

En Centrafrique, environ 70% de la population mange une fois par jour,

Ce serait donc un suicide commercial de chercher à leur vendre du fromage râpé, n’est-ce pas ?

Prenez en compte le besoin du marché, sa maturité et le pouvoir d’achat.

Avant d’investir le moindre centime, posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce que les gens en Centrafrique ont besoin de mon produit ou service ?
  • Est-ce qu’ils sont prêts à dépenser de l’argent pour se le procurer ?

Une bonne étude de terrain vous permettra d’y répondre.

Ensuite, il faut bien choisir le produit ou service que vous comptez offrir sur le marché.

Pour cela, identifiez un manque dans la société, un problème récurrent auquel est confronté la population,

et structurez votre offre autour d’une solution à ce problème.

Non seulement vous gagnerez de l’argent, mais vous contribuerez à améliorer les conditions de vie de plusieurs familles.

Ainsi, vous apporterez du changement dans votre environnement et ça c’est fantastique.

Une fois votre produit trouvé, lancez d’abord un test pendant une courte période.

En effet, de nombreux facteurs ignorés ou mal calculés peuvent affecter négativement votre projet.

Prudence oblige donc mieux vaut prévenir que guérir.

Une fois la période de test passée et des résultats satisfaisants vérifiés, lancez-vous à fond !

Trouver le bon partenaire

Vous pouvez commencer votre affaire seul(e), mais vous aurez vite fait de vous essouffler sur le chemin.

« Seul on va vite, ensemble on va loin »

Proverbe Africain

Vous désirez investir en Centrafrique pour le long terme ? Alors il est indispensable

de vous associer à la ou les bonnes personnes et fonder une équipe fiable.

Il est de réputation notoire que beaucoup d’hommes et de femmes d’affaires

se sont fait plumer le portefeuille en investissant leur capital en RCA avec les mauvaises personnes.

Certes c’est triste, mais c’est une triste réalité.

Il est donc capital de vous joindre au bon partenaire, la survie de votre business en dépend entièrement.

Petite mise en garde en passant. S’il devait arriver que votre partenaire soit l’Etat, méfiez vous !

La majorité des agents de la puissance publique centrafricaine sont corrompus jusqu’aux os.

Soyez donc prudent(e), une personne avertit en vaut deux.

Bon maintenant, imaginez vous avoir trouvé le bon associé et constitué l’équipe qu’il faut.

Il va falloir passer à l’action, mais sous la bonne forme, c’est ce qu’on va voir dans le prochain point.

Créer votre entreprise

Le plus vite vous rentrerez dans le formel, le mieux ça sera pour vous.

Ne tombez pas dans le piège de ces gens qui veulent toujours gruger l’Etat,

ne pas payer l’impôt, tout empocher pour soi-même, bref, jouer au plus malin.

Cela finira inévitablement par se retourner contre vous.

Ouvrez une société en bonne et due forme, mais surtout, choisissez la bonne forme juridique.

Avez-vous besoin d’une Société à Responsabilité Limitée (SARL), d’une Société anonyme (SA), etc… ?

A vous de voir ce qui convient le mieux à votre activité.

Recherchez le conseil d’un bon avocat ou d’un notaire pour vous aider dans votre choix.

Une société vous confère plusieurs avantages par exemple :

  • Facilitation de travail avec les organisations internationales et entreprises étrangères

En effet, ces opérateurs économiques et sociaux expatriés, tel que la Banque Mondiale, L’Union Européenne,

des ONG et grandes entreprises internationales désirent nouer des partenariats

avec des entreprises locales enregistrées et en règle avec l’administration fiscale publique.

Alors ouvrez une structure, travaillez à vous faire connaitre, encaissez des sous, et payez vos impôts.

Allez voici une astuce capitale pour la fin.

Soyez sur le terrain

A moins d’avoir une personne en qui vous ayez hyper confiance, soyez sur place.

Votre présence physique influencera le bon déroulement de votre investissement en Centrafrique.

Si vous allez à l’encontre de cette règle, alors attendez-vous à la catastrophe,

et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer.

Tant de personnes déçues, tant d’argent parti en fumée, tant de temps perdu,

et tout cela parce que ce conseil a été ignoré par plus d’un. Ne tombez pas dans le même panneau.

Si vous résidez dans le pays alors remuez-vous le derrière et soyez présent pour suivre votre affaire.

Si vous êtes de la Diaspora alors sacrifiez-vous et descendez sur le terrain pour veiller

ne serait-ce qu’un certain temps à l’exécution effective de votre projet.

Vous l’auriez compris, qui ne risque rien n’a rien.

Maintenant à vous de jouer

Investir en Centrafrique est loin d’être un paisible voyage touristique.

Beaucoup ont tenté l’aventure et ont vu leur capital voler en éclat,

Pendant que d’autres ont vu leur portefeuille devenir aussi gros que le ventre d’Obélix.

Le choix vous revient de oui ou non prendre le risque d’investir en Centrafrique.

Le principal risque en matière d’investissement, c’est de ne pas savoir comment s’y prendre.

Maintenant vous avez la méthode qu’il faut. Bonne chance !

Rejoignez notre liste d’abonnés

Un commentaire sur “Investir en Centrafrique: 4 secrets pour réussir votre projet

Laisser un commentaire