Les BRICS s’installent en Centrafrique

Délégation des BRICS en Centrafrique avec le Président Touadera

Dans un contexte où certains partenaires stratégiques de la Centrafrique se retirent petit à petit du pays, d’autres y font leur entrée par la grande porte.

C’est notamment le cas de l’alliance internationale des BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde, Afrique du Sud). Ce club des grandes puissances émergentes actuelles du monde.

Centrafrica vous présente les enjeux d’une rencontre de haut niveau,

entre le Président centrafricain Faustin Archange Touadera, et la Présidente de l’alliance internationale des BRICS, la russe Larissa Zelenstova.

la rencontre a eu lieu le 21 Novembre 2022 au Palais de la Renaissance à Bangui.

Le président Touadera a reçu Madame Zelenstova, accompagnée de monsieur Ahoua Don Mello, Représentant Afrique de l’ouest et Afrique centrale pour les BRICS.

Une rencontre ayant pour objectif d’amorcer une coopération entre l’organisation des BRICS et la Centrafrique.

Après un huis-clos d’une quarantaine de minutes, le président centrafricain à prononcer son discours de circonstance en présence de plusieurs membres du Gouvernement.

« Je suis heureux de vous accueillir en terre centrafricaine dans un contexte international difficile. Je voudrais saluer votre détermination de renforcer le développement du continent africain, et surtout, d’accompagner notre pays sur le chemin de sa reconstruction »

Une détermination de coopération que la présidente Zelenstova a tenu à réaffirmer, en annonçant que le siège des BRICS pour l’Afrique centrale aura pour adresse : Bangui.

 « Le siège des BRICS pour l’Afrique centrale sera basé à Bangui, et un programme d’investissement sera mis en place, entre l’organisation des BRICS et la République centrafricaine. »

Larissa Zelenstova

Une nouvelle chaleureusement accueillie par la partie centrafricaine.

Pour le chef de l’Etat,

l’arrivée des BRICS en Centrafrique représente une « réelle opportunité » pour le développement de son pays.

« Cette rencontre est pour nous, l’occasion de partager sur les opportunités réciproques qui s‘offrent à la RCA et aux BRICS. Et aussi, d’échanger sur d’importants projets d’urgence, qui représentent le socle de la relance de notre développement. »

Faustin Archange Touadera

Il ressort des échanges entre les deux parties que les banques des pays de l’alliance des BRICS,

seront mises à contribution pour financer des projets d’investissements en RCA.

« Les premiers projets du pays qui bénéficieront de financement par les BRICS, seront liés au secteur de l’énergie. Cependant, nous investirons également dans d’autres secteurs, selon les projets proposés par le Gouvernement Centrafricain » a déclaré Madame Zelenstova.

Les prochains jours de la visite de la délégation des BRICS à Bangui seront axés sur des séances de travail avec le Gouvernement,

dans le but de définir les projets prioritaires et travailler sur leur financement à court et moyen terme.

De plus en plus de pays, manifestent leur intérêt de rejoindre ce groupe de puissances émergentes internationales, et régionales que constitue l’alliance des BRICS.

Notamment : l’Arabie saoudite, le Mexique, le Nigeria, le Venezuela, l’Argentine et l’Iran ont déjà fait part de leur intention de rejoindre l’alliance.

Rejoignez notre liste d’abonnés